Terminale S
Lycée Montaigne

SVT
 



Procréation

 Feuille d'activité

 Partie VI
Cours
Feuille d'activité
Fiches révision
Logiciels

 

  Accueil


Ouvrage utilisé en classe


Partie VI 

Document d'accompagnement

 

Imprimer

 

Du sexe génétique au phénotypique

 

Activité 1 : Du sexe génétique au phénotypique

 

Document 1 : De l'information contenue dans les chromosomes à l'appareil génital de l'adulte

Activité 2 : Dissection des appareils génitaux mâle et femelle de la Souris

 

I. Morphologie de l'appareil génital de la souris

  • Déterminer le sexe de la souris à partir de ses organes génitaux externes et du document 2.

II. Anatomie de l'appareil génital de la souris : dissection

  • Réaliser la dissection suivante

1) Dans une cuvette à dissection, fixer la souris sur le dos à l'aide d'épingles.

2) Incisions cutanées : voir document 3.
- Soulever la peau de l'abdomen à l'aide d'une pince et réaliser avec des ciseaux une boutonnière en avant de l'orifice génital.
- Introduire une sonde cannelée par la boutonnière et découper la peau de l'arrière vers l'avant (a) sans léser les muscles situés au-dessous.
- Réaliser les autres incisions (b et c) jusqu'à la base des membres.
- Rabattre les volets cutanés selon les indications du document 2 et les fixer à l'aide d'épingles sur le côté.
- Recouvrir la souris d'eau.

3) Incisions musculaires : voir document 4
- Faire ensuite une boutonnière dans la paroi musculaire abdominale et, en s'aidant de la sonde cannelée, effectuer une découpe des muscles comme l'indique le document 4 (incisions a, b et c ).
- Dérouler le tube digestif qui couvre dans sa partie abdominale l'appareil génital et l'appareil urinaire. L'appareil génital devient alors visible.

 

 

 

 

4) Dissection de l'appareil génital de la souris²
Dégager précautionneusement les différentes parties de l'appareil génital. Il est possible de découper la symphyse pubienne pour mieux visualiser les voies génitales, en glissant au préalable la sonde cannelée sous la symphyse pubienne pour protéger les organes (document 5).

appareil uro-génital de la souris mâle
Avec une pince, saisir la masse adipeuse entourant le testicule et tirer de manière à dégager l'épididyme et le canal déférent. Si les testicules ne sont pas visibles, appuyer sur le scrotum de manière à les faire remonter dans la cavité abdominale. Dégager les vésicules séminales (en forme de " cornes de bélier "), la prostate qui entoure l'urètre sous la vessie et le pénis.

appareil génital de la souris femelle
Rechercher les ovaires, petites masses rosâtres situées prés des reins, les oviductes, tubes grêles accolés à l'ovaire du côté postérieur, extrêmement pelotonnés et reliés aux cornes utérines, les cornes utérines et le vagin.

 

 

 

  • Réaliser un dessin légendé de votre dissection en respectant les consignes de la fiche méthode correspondante.

Activité 3 : Schématisation simplifiée des appareils génitaux mâles et femelles chez l'Homme

Légender le schéma du document 6 avec les légendes suivantes : vessie, prostate, urètre, pénis, canal déférent et testicule.

 

 

Document 6 : appareil uro-génital de l'homme

Légender le schéma du document 7 avec les légendes suivantes ovaire, trompe utérine (ou trompe de Fallope) et pavillon de l'ovaire.

 

 

Document 7 : appareil génital de la femme

Activité 4 : Etude de différents caryotypes humains

Lire le document 2 page 272

Activité 5 : Etude des génisses free-martins

voir le document 1 page 274.
1) Quelles sont les particularités des génisses free-martin (= nées d'une grossesse gémellaire avec un jumeau mâle) ?

 

2) Comment expliquer ces particularités ?

 

Activité 6 : Etude de la différenciation des gonades

voir le document 2 page 274.


1) Remplir le tableau suivant en indiquant le sexe phénotypique des embryons (présence d'ovaires ou de testicules et présence de voies génitales femelles (issues de l'évolution des canaux de Müller) ou de voies génitales mâles (issues de l'évolution des canaux de Wolff)).

 

 Embryon non castré

 Embryon castré
 Embryon génétiquement XX    
 Embryon génétiquement XY    



2) Quelle est la condition nécessaire à la formation des voies génitales mâles (issues de l'évolution des canaux de Wolff) ?

 

Activité 7 : Les principales modifications lors de la puberté chez l'homme et la femme

 Chez le garçon

 Chez la fille
- augmentation du volume des testicules et du pénis,
- développement de la pilosité,
- mue de la voie,
- développement de la musculature.
- développement de la pilosité,
- apparition des règles,
- développement des seins.


Imprimer

La fonction de reproduction chez l'homme.

 

Activité 1 : Morphologie et anatomie de l'appareil génital de l'homme


Légender les schémas suivants

Document 1 : anatomie de l'appareil uro-génital de l'homme
source : chu-toulouse.fr

Document 2 : schéma de coupe de testicule
source : Dr KERVADEC drgk.free.fr

 

Document 3 : Coupe testicule
source : Dr KERVADEC drgk.free.fr

Document 4 : coupe d'un tube séminifère
source : Bordas

 

Document 5 : coupe d'un testicule
source : Bordas


Activité 2 : Quels sont les effets de l'hormone sexuelle mâle, la testostérone, secrétée par le testicule ?


Analyser le document 3 page 297.

 

 

Activité 3 : Quelles sont les caractéristiques de la sécrétion de la testostérone ?

Analyser le document 4 page 297 du livre Bordas terminale S

 

 

 

 

Activité 4 : Comment s'effectue la régulation de la sécrétion de testostérone ?

1) Lire les documents 1 et 2 page 298. Résumer en deux phrases maximum le schéma du document 2 page 298.

 

 

 

 

 

2) Document 3 page 289 : Quelles sont les caractéristiques de la sécrétion des hormones FSH et LH ?

 

 

3) Analyser le document 4 page 289 et conclure quant à l'effet de la sécrétion de LH sur la sécrétion de FSH par les cellules de Leydig.

 

 

Activité 5 :

 

1) Document 1 page 300 : remplir le tableau suivant.

 expérience

 conclusion
 1  
 2  
 3  
 4  


2) Document 2 page 301 : Quelles sont les caractéristiques de la sécrétion la gonadolibérine hypothalamique, la GnRH ?

 

 

3) Document 3 page 301 : Quel est l'effet de la GnRH sur la sécrétion de FSH ?

 

 

Activité 6 :

 

Document 1 page 302 : remplir le tableau suivant.

 expérience

 conclusion
 a bélier entier  
 b bélier 6 semaines après castration  
 c bélier castré avec un implant libérant de la testostérone  
 d bélier castré avec un implant libérant de la testostérone (davantage qu'en c)  


Imprimer

 

La fonction de reproduction chez la femme

 

Activité 1 : Morphologie et anatomie de l'appareil génital de la femme

 

Document 1 : appareil génital de la femme

Activité 2 : Le cycle de l'ovaire

Avant le début du cycle :

 

 

 

Activité 3 : Le cycle de l'utérus

 Date

 J 0

 J 10

  J 19

 J 26
Hauteur de l'endomètre
(document 2 page 312)
       
Autres évolutions de l'endomètre (document 3 page 313)        

Activité 4 : La sécrétion cyclique des hormones sexuelles

 hormones sexuelles féminines    
 cellules sécrétrices (Document 4 page 315)    
 évolution du taux sanguin des hormones au cours du cycle (Document 3 page 314)    

Activité 5 : Qui contrôle le cycle de l'ovaire ?

Documents 2 et 3 pages 316

 Moment du cycle

 Taux sanguin de FSH
et
action de la FSH

 Taux sanguin de FSH
et
action de la LSH
 Du 1er au 14ème jour :Phase ………………    
 14ème jour :milieu du cycle    
 Du 14ème au 28ème jour :Phase ………………    


Bilan : Qui contrôle le cycle de l'ovaire ? …………………………………………………………………..

Activité 6 : Qui contrôle …………………………………. ?


Document 5 page 317


1) Comment expliquer la corrélation entre les pulses de GnRH et les pulses de LH ?

 

 

2) Décrire la séquence d'événement qui a lieu entre 15 heures et 30 heures.

 

 

Bilan : Qui contrôle …………………………….. ?………………………………………………………..

Activité 7 : Qui contrôle …………………………………..……………………. ?

1) Analyser les 3 observations cliniques du document 1 page 318.
2) Analyser les 2 graphiques du document 3 page 319.
3) Lire le document 5 page 319.


Bilan : Qui contrôle ………………………………………………………….. ?………………………..


Imprimer

 

La fécondation et le début de la grossesse. La maîtrise de la procréation.

 

Activité 1 : le comportement sexuel des Mammifères non Hominidés

 

 

Etude chez la femelle

Le comportement sexuel de la chèvre naine du Japon qui présente un cycle oestrien peut se décomposer en deux phases.
La première, appelée "proceptivité", consite à rechercher et approcher le partenaire mâle en le stimulant (frétillement de la queue, bêlement...).
La seconde, ou "réceptivité", est la phase pendant laquelle la femelle s'accouple.
Elle correspond à la période fécondable ; dans cette espèce, l'ovulation est déclenchée par un pic de LH.

 

 

Evolution des concentrations plasmatiques d'hormones sexuelles chez une chèvre naine du Japon.
Le temps 0 est repéré par le pic de LH.

 

 

Modifications du comportement sexuel chez une chèvre naine du Japon.
Le pic de LH permet de repérer la période d'ovulation.

Etude chez le mâle

On cherche à préciser s'il existe une relation entre l'aspect comportemental de la sexualité et le taux d'hormones sexuelles.
Une étude est réalisée, en conditions naturelles, pendant un an sur le bélier.
Des expériences, en laboratoire, effectuées sur le mouton complètent ces informations.

 

 

Evolution du taux de testostérone et du comportement sexuel chez le bélier.
L'activité sexuel est évaluée par une notation arbitraire.

 

 

 

Effet de la dose journalière de testostérone sur le comportement sexuel du mouton castré

 

 

 

Activité 2 : La détection de la grossesse

 

Activité 3 : La contraception

Voir document 1 page 338 et résumé du livre page 348.

1) Définir la contraception

 

2) Citer toutes les méthodes de contraception que vous connaissez et estimer leur efficacité.

 

 

 

Activité 4 : La pilule du lendemain : contraceptif ou contragestif?

Voir document 1 page 340 et résumé du livre pages 348 et 349.

Quel est le mode d'action du Norvelo ?
- si l'ovulation n'a pas encore eu lieu ?

 

- si l'ovulation a déjà eu lieu ?

 

 

Activité 4 bis : Les méthodes contragestives


Voir document 2 page 340 et résumé du livre page 349.

1) Définir le terme contragestif.

 

2) Définir le terme IVG.

 

3) En France, jusqu'à combien de semaines de grossesse l'IVG est-il autorisé ?

4) Depuis quand l'IVG est-il autorisé en France ?

 

5) Que permet le RU 486 ?

 

6) Jusqu'à combien de semaines de grossesse le RU 486 peut-il être utilisé ?

7) Où le RU 486 peut-il être prescrit (uniquement à l'hôpital, à l'hôpital et en ville ?)

 

Activité 5 : Le suivi de la grossesse


Voir documents 1 et 2 pages 342 et 343 et résumé du livre pages 349 350.

1) Combien d'échographies sont pratiquées lors de la grossesse ? Quand sont-elles pratiquées ?

 

 

2) Définir le terme amniocentèse.

 

3) Définir le terme choriocentèse.

 

 

4) Sur le schéma suivant, colorier en bleu le liquide amniotique et surligner en rouge le chorion.

 

5) Jusqu'à combien de semaines de grossesse l'interruption thérapeutique de grossesse (lié à une malformation du fœtus ou à un risque chez la femme enceinte) peut-elle être pratiquée ?

 

Activité 6 : La stérilité et la procréation médicalement assistée (PMA)


Voir documents 1, 2,3 et 4 pages 344 et 345 et résumé du livre pages 349 et 350.

1) Définir la stérilité.

 

2) Pour chaque cas de stérilité, proposer une ou plusieurs techniques de PMA parmi celles indiquées ci-dessous.

Voici différentes techniques de PMA

1. Insémination artificielle avec le sperme du conjoint, qui peut être traité.
2. Insémination artificielle avec don d'ovules ou de spermatozoïdes.
3. Stimulation ovarienne.
4. Fécondation in vitro associée à la stimulation ovarienne, avec ou sans don d'ovules ou de spermatozoïdes (=FIVETE)

Voici différentes causes d'infertilité techniques de PMA

a. obturation des trompes chez la femme.
b. absence de spermatozoïdes.
c. spermatozoïdes peu mobiles.
d. disfonctionnement des ovaires.

 

  Accueil


Vite, les derniers exercices et devoirs
corrigés !

     
Fiches méthodes

 

Copyright 2006 Mme Morin-Ganet